Comment créer son entreprise en Suisse ?

Vous souhaitez réaliser un projet en Suisse ? Vous aimerez y créer votre propre entreprise ? Pour réussir ce plan, voici donc quelques démarches que vous devez suivre. Toutefois, avant cela, vous devez déjà déterminer à l’avance le type d’entreprise que vous aimerez fonder.

Quelle forme de société choisir ?

Pour un entrepreneur souhaitant fonder une société ayant la personnalité morale, il est possible de créer une société anonyme ou SA. Dans ce cas-là, il devra avoir au moins un capital de 100 000 CHF. Il est aussi faisable de fonder une société à responsabilité limitée ou un Sarl. Cette entreprise peut être créée par un ou plusieurs individus ayant la personnalité morale. Pour cela, la capitale minimum est de 20 000 CHF. En Suisse, la création d’une société en nom collectif est aussi envisageable. Cette entreprise sera alors dotée d’une personnalité juridique et elle se composera d’un ou de plusieurs personnes physiques. Dans un SNC, tous les membres ont le même but économique. Il faut quand même savoir que ce type de société devra être domicilié en Suisse. Enfin, si un entrepreneur souhaite créer une entreprise sans personnalité propose, il devra opter pour la raison individuelle. Ce statut est parfait pour un jeune entrepreneur qui se lance pour la première fois dans la fondation d’une PME.

Comment implanter son entreprise en Suisse ?

Si vous êtes un commerçant indépendant, vous n’avez pas besoin de vous inscrire au registre du commerce. Par contre, à ce moment, votre chiffre d’affaires annuel devra être moins de 100 000 francs suisses. Dans le cas où il dépasse ce barème, le commerçant devra s’inscrire à la TVA et cela, d’après la loi du 1er janvier 2010. Dans ce cas-là, cela doit s’effectuer par le biais de l’Office fédéral de l’administration fiscale. Les autres formes de société doivent quant à eux être notées au registre de commerce. Il faut aussi savoir que lorsqu’une nouvelle entreprise est créée, elle devra avoir un statut. Ce document devra ensuite présenter la signature de tous les éléments de la nouvelle boite. Quand même, sachez que si vous instituez une société dans le domaine de la médecine, de l’hôtellerie ou du service financier, pour la création de votre firme, vous devez disposer d’une licence professionnelle.

Written By
More from Thomas Surchet

Luxembourg : le nouveau format des casiers judiciaires

Depuis le 1er février 2017, le nouveau format du casier judiciaire luxembourgeois...
Read More